La sophrologie désormais accessible aux enfants !

Malgré à ce que l’on pourrait croire, la sophrologie n’est pas uniquement réservée aux adultes ! En effet, les enfants peuvent aussi faire en sorte de pratiquer cette méthode grâce à des exercices adaptés. Voici tout ce que vous devez savoir sur la sophrologie destinée aux enfants.

Quelques exercices de relaxation

Cette discipline a été créée dans les années 60. Elle est a mi-chemin entre la psychothérapie et la relaxation. Elle est souvent pratiquée par des professionnels que vous pouvez retrouver dans plusieurs grandes villes de France, comme ce sophrologue sur Nancy par exemple. La sophrologie est bien adaptée lorsqu’il s’agit de remédier de façon naturelle à certains symptômes :

  • difficultés de concentration
  • colères faciles
  • peur de l’école
  • maux de ventre
  • cauchemars, etc.

Elle est basée sur des exercices de relaxation qui sont ludiques et permettent aux enfants de jouer en même temps qu’ils se relaxent, puisque le jeu est primordial pour l’enfant. Ces exercices se positionnent essentiellement sur la respiration ainsi que des mouvements amples. On peut avoir recours à l’utilisation de certains accessoires, comme des coussins ou des plumes. Ils peuvent aider les enfants à se relaxer et à se détendre en leur permettant de se concentrer et de se recentrer sur eux-même. On a tendance à oublier qu’un enfant a besoin de calme et d’ennui parfois. Les jeunes parents surchargent les emplois du temps de leurs enfants, ce qui n’est pas forcément bon. C’est là que la sophrologie peut intervenir.

Les bienfaits

La sophrologie a beaucoup de bienfaits qui sont déjà connus des adultes. Il faut savoir que cette pratique permet de rétablir la communication de l’enfant. En effet, certains exercices sont faits pour libérer la parole dans le cabinet du sophrologue. Les séances peuvent être menées avec les parents ou bien avec des groupes d’enfants. Une fois que l’enfant est débarrassé de ses tensions grâce aux exercices pratiqués, il est capable de communiquer plus facilement. C’est donc à ce moment que les séances permettent de trouver les véritables causes du problème. Par exemple, un enfant va être plus préoccupé par la réaction de ses parents face à une mauvaise note qu’il pourrait avoir pendant le contrôle, plutôt que par les exercices qu’il doit faire pour avoir une bonne note. La sophrologie est capable de résoudre ce type de problématiques.

Il est aussi possible de prolonger les exercices à la maison. Il est même préférable de continuer cela au quotidien afin d’aider les enfants à mieux gérer leurs émotions de façon autonome. C’est là que le rôle des parents prends tout son sens puisque ce sont eux qui doivent encourager l’enfant à faire ses exercices. Pour faciliter les choses, il est possible d’instaurer un rituel semblable à celui du coucher pour faire ces exercices, par exemple le soir avant de se coucher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *