L’histoire du mythique taxi jaune de New York

New York, aussi appelée la Big Apple, est très connue de par le Monde. On lui connaît de nombreux symboles comme l’Empire State Building, la Statue de la liberté, Central Park … Toutefois, s’il y a un symbole qui représente bien la ville, c’est le célèbre taxi jaune ! En effet, le yellow cab fait partie intégrante de la ville et la représente à travers tous les pays. Mais connaissez-vous l’histoire de ce taxi ? Voici quelques informations pour vous aider à tracer l’histoire de ce célèbre moyen de transport si caractéristique de la ville de New York.

L’histoire du taxi jaune

Les taxis new yorkais ont vu le jour à la fin du 19e siècle. C’est la compagnie Electric Carraige and Wagon qui a lancé 12 taxis électriques en 1897. Deux ans plus tard, la compagnie en détenait pas moins d’une centaine. Ils sont aujourd’hui beaucoup plus nombreux que la plupart des taxis que vous pouvez retrouver en France.  C’est même un conducteur de l’un de ces taxis qui écopa de la première amende pour excès de vitesse aux Etats-Unis en 1899. Toutefois, la compagnie du malheureusement déposer le bilan en 1907 suite à la crise bancaire qui toucha la ville.

Les courses durent de nouveau se faire à l’aide de « cab » tiré par des chevaux. Harry N. Allen décidé alors de créer un système de taxi payé au mile. Les taxi jaunes étaient nés ! Le monde du taxi était un domaine très porteur à l’époque. Les taxis jaunes et noirs de la Checker Motors Corporations étaient très connus. Au bout de quelques années, la ville comptait de plus en plus de chauffeurs de taxi, près de 30 000 pour être précis. Il y en avait même presque plus que de passagers ! Le système de licence et de médailles de taxi fût alors créé pour essayer d’équilibrer le marché du taxi.

L’importance de la couleur

A l’origine, les taxis étaient rouges et verts, ou bien jaunes et noirs. Le coloris variait en fonction de la compagnie qui subventionnait les véhicules. Toutefois, assez rapidement les taxis ont tous pris la couleur jaune qu’on leur connaît aujourd’hui. Vous pouvez donc facilement prendre un taxi pour aller jusqu’à la gare ou bien l’aéroport, ou même simplement découvrir New York.

C’est l’homme d’affaires John Daniel Hertz qui lança sa première compagnie de taxis, la yellow cab, d’abord à Chicago. Comme son nom l’indiquait, les taxis étaient tous peints en jaune, d’après une étude de l’Université de la ville qui déclarait que c’était la couleur la plus visible de loin. L’entrepreneur étendit son empire à travers d’autres villes du pays, dont New York. Aujourd’hui, on recense pas moins de 12 000 taxis jaunes rien qu’à Manhattan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *