Réaliser l’isolation d’une maison passive

Une maison passive est un logement dont la consommation énergétique au mètre carré est basse voire entièrement compensée par les apports solaires ou internes. L’isolation thermique est donc très importante pour ce type d’habitation. Il faut savoir que l’architecture bioclimatique d’une telle maison repose sur différents piliers. Découvrez toutes les astuces pour bien isoler sa maison passive.

Les critères d’une bonne isolation

Pour l’isolation thermique d’une maison passive, il faut faire appel à des professionnels de l’isolation dans les Vosges ou dans n’importe quel autre département. L’isolation se joue généralement à 3 niveaux. Dans un premier temps, la forte résistance thermique du matériau isolant. Il s’agit de ce que l’on appelle la résistance thermique certifiée. En second plan, la membrane d’étanchéité à l’air. Enfin, la qualité de mise en oeuvre, c’est-à-dire la pérennité du bâti en dépend.

Pour renforcer l’inertie thermique du bâtiment, on conseille généralement de placer les murs porteurs à l’intérieur. La plupart du temps, la couche isolante doit avoir une certaine épaisseur. Pour les murs, on recommande un minimum de 30 cm. Pour le toit, il faut plutôt compter 40 cm. Enfin, la dalle de sol ne nécessite que 20 cm d’épaisseur. Vous pouvez confier ces détails à votre professionnel. En effet, cela peut varier en fonction de votre habitation et de la façon dont elle est faite. N’hésitez pas à faire appel à votre professionnel afin de connaître plus de détails sur la façon de procéder. Il pourra également vous transmettre un devis détaillé des travaux à entreprendre pour bien isoler votre maison passive.

Comment procéder ?

L’étanchéité de l’air est absolument primordiale pour une maison passive. Il faut faire en sorte de limiter voire de stopper entièrement les différentes déperditions accidentelles d’air chaud. Pour cela, il va falloir isoler différents points stratégiques de l’habitat. Tout d’abord, l’extérieur devra être bien isolé car il permet de conserver l’énergie accumulée dans la journée qui est stockée dans les murs. Le toit, quant à lui, doit également être isolé afin de contrer les différences de températures, ainsi que le vent et l’humidité.

La dalle de sol ne passe pas entre les mailles du filet. Il faudra s’occuper d’isoler les murs qui sont contre la terre, comme ceux de la cave si vous en possédez une. Enfin, toutes les pièces où il faut garder une température qui soit minimum de 15°C doivent être bien isolée. C’est notamment le cas des chambres, pièces à vivre ou encore des salles de bain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *